Aller au contenu

Campagne de mobilité d’hiver du CNRS, plusieurs postes à pourvoir à Caen

Plusieurs postes sont à pourvoir à Caen,
du 3 décembre 2020 au 15 janvier 2021,
dans le cadre de la campagne de mobilité d’hiver du CNRS,
réservée aux fonctionnaires.

Deux campagnes permettent chaque année à de nombreux ingénieur-es et technicien-nes, fonctionnaires des 3 fonctions publiques, de diversifier leur parcours professionnel ; d’accroître leurs compétences ou d’évoluer vers de nouvelles fonctions au sein du CNRS.

Les postes suivants sont à pourvoir au sein  des unités de la délégation Normandie du CNRS, à Caen

Des métiers diversifiés

Du préparateur de laboratoire au responsable administratif en passant par l’ingénieur de recherche en conception d’instruments scientifiques, toute une équipe participe aux projets à différents niveaux de la chaîne.
De la mécanique à l’électronique, de l’optique aux techniques de la chimie et de la biologie, de l’archéologie à l’économie, de la sécurité à la maintenance des bâtiments et du matériel, ce sont plus de 200 métiers différents qui sont présents au CNRS.
Chaque branche d’activités professionnelles propose des métiers répartis sur 5 corps, accessibles selon le niveau de diplôme (tous nos métiers sont consultables par emploi-type sur le site : http://metiersit.dsi.cnrs.fr/).

Les Branches d’Activités Professionnelles

A Sciences du vivant, de la terre et de l’environnement
B Sciences chimiques et sciences des matériaux
C Sciences de l’ingénieur et instrumentation scientifique
D Sciences humaines et sociales
E Informatique, statistiques et calcul scientifique
F Culture, communication, production et diffusion des savoirs
G Patrimoine immobilier, logistique, restauration et prévention
J Gestion et pilotage

Le CNRS en Normandie, un acteur essentiel de la recherche régionale

Le CNRS est un établissement public à caractère scientifique et technologique. Il a pour mission d’identifier, d’effectuer ou de faire effectuer, seul ou avec ses partenaires, toutes recherches présentant un intérêt pour l’avancement de la science ainsi que pour le progrès économique, social et culturel. Internationalement reconnu pour l’excellence de ses travaux scientifiques, le CNRS est une référence aussi bien dans l’univers de la recherche et développement que pour le grand public.

Les ingénieurs, les techniciens et les techniciennes
Près de 18 000 ingénieurs et techniciens se consacrent aux activités de recherche et de soutien à la recherche, ou interviennent au sein de fonctions administratives (en laboratoire, dans les délégations régionales et au siège du CNRS). Les chercheurs, ingénieurs et techniciens du CNRS travaillent ensemble au sein des 1 200 laboratoires situés en France et à l’étranger.

Les laboratoires situés à Caen, sont des unités de recherche mixtes associées à l’université et à l’école Nationale supérieure d’ingénieurs.

Les forces principales de la recherche en Normandie se situent traditionnellement en physique nucléaire, matériaux et chimie-biologie, mais de nouveaux axes émergent aujourd’hui avec des collaborations interdisciplinaires particulièrement fortes entre les neurosciences et l’imagerie médicale, les technologies de la communication et les sciences humaines et sociales, la géographie et le traitement d’image, les mathématiques et la modélisation.
Les travaux menés par les équipes de recherche traitent des préoccupations actuelles de la société : santé, énergie, nouvelles technologies, environnement, transports, combustion, nouveaux matériaux.
Le CNRS en Normandie participe à la création et au financement de grands équipements partagés sur un même site géographique, comme SPIRAL2 au GANIL ou l’hadronthérapie avec le LPC.

Plus d’informations sur http://www.dr19.cnrs.fr/

Partager sur